Quartiers de TLV

Découvrez nos séjours

 

 

 

Depuis quelques temps, dans les médias, dehors, au travail, en vacances on observe l'adverbe « plus » très en relation avec la ville de Tel Aviv.

Tel Aviv

La ville la plus cool, la plus in, la plus branchée... certes mais aussi Tel Aviv est devenue la capitale mondiale la « plus gay », ce qui en ravirent beaucoup mais en déplaisent à certains...  on sait désormais qu'à Tel aviv on ne dort jamais « plus » car les soirées ne se lassent pas et dépassent les nuits clubbeuses d'Ibiza. Mais aussi Tel Aviv la « plus » fashion par ses innombrables boutiques vintages à Sheinkin, Tel Aviv la « plus » musicale, de plus en plus d'artistes internationaux viennent y chanter, danser, mixer et jouer dans les endroits les « plus » chics et tendances de la ville. Et avec ceci "Tel Aviv a les plus jolies filles d'Israël", s'enthousiasmait le magazine Life dans un numéro spécial de 1973. Bref on ne vous a pas menti Tel Aviv est définitivement la ville la plus chouette de ces dernières années, et on lui souhaite de continuer dans cette lancée.

Tel Aviv, fondé en 1909 du nord du port de Jaffa, sur les collines qui bordent la côte orientale de la Méditerranée, est connue pour être une ville métropolitaine. La ville aux 300 000 habitants s'est réellement développée  architecturalement entre les années 30 et 50, plus tard elle a vu fleurir de nombreux quartiers autour desquels les tel aviviens et les touristes aiment s'y perdre et savourer chaque mètre carrés de la ville. Chaque année c'est un million de touristes dans la ville à aller nager dans l'une des plus belles plages du monde, à négocier le prix des fruits au Shouk Carmel, à s'adonner aux plaisirs gourmands dans les plus belles terrasses de la Tayelette et bien d'autres encore... Voici  ces petits paradis qui distraient tant notre quotidien pour certains, et nos vacances pour d'autres. En savoir +

Sheinkin & le shouk Carmel

Sheinkin a été "découvert" au début des années 1980 par la foule bohème des cafés. Les deux décennies qui ont suivi, Sheinkin est devenu le cœur de artistes israéliens. Sheinkin était, et reste pour beaucoup, l'endroit des acteurs, des musiciens, des écrivains et de ceux qui leur sont associés, pour voir et être vus. Le nom de la rue est parfois utilisé avec dérision. "Type Sheikin" veut dire entre les lignes "les défenseurs snobinards de la veuve et l'orphelin". C'est toujours l'une des rues les plus populaires et les plus connues d'Israël, mais comme le SoHo et le Greenwich Village de New York, elle a été victime de son succès. La hausse des loyers a eu pour conséquence le départ des petits commerces, qui ont été remplacés par des chaînes de magas Quelques bons vieux cafés et magasins résistent envers et contre tout. Ainsi en est-il du Café Tamar, un repère fièrement gauchiste à l'angle de la rue Ahad Ha'am.

L'anomalie la plus fascinante du quartier de Sheinkin est la présence très visible d'une grande communauté de Hassidim. Modestement vêtus, les femmes en perruques et les hommes dans des manteaux noirs traditionnels vivent tranquillement et dans une harmonie apparente auprès d'individus légèrement vêtus, tatoués et piercés.

L'une des attractions de ce quartier est le Carmel Market, « shouk hacarmel » l'expérience 100% israélienne. Les cris des marchands, les plus belles figues du monde, les pitas de chez David... pas de doute, on est en Orient.

Où diner et se croire dans un film de Eytan Foxx ?

- Orna et Ella - 33 Sheinkin St. Tel Aviv
petite cantine accueillante qui est devenue très populaire à TLV, notamment grâce à son rôle au cinéma dans le film d'Eytan Foxx "The Bubble". C'est probablement l'un des meilleurs restaurants de TLV dans la catégorie bistrot un peu chic.

Le shouk Hacarmel

Le plus grand marché en extérieur de Tel Aviv. Ses rues étroites, sinueuses, sont bordées d'échoppes aux milles odeurs venant de divers fruits et légumes, mais aussi d'épices marocaines et de houmous. ça crie, ça jacasse et ça jongle entre poissons et menorah dans les stand. L'Orient est présent! Mais aussi des magasins qui vendent de tout, des affaires de toilette, des vêtements, de la viande, à des prix défiant toute concurrence. La grande majorité des magasins et des stands sont tenus par des Israéliens originaires d'Afrique du Nord, donnant au marché une saveur Mizra'hi (orientale).

La clientèle du shouk vient du monde entier. C'est l'endroit idéal pour expérimenter le melting-pot israélien contemporain. Les gens qui font leurs courses au marché sont israéliens de naissance, nouveaux immigrants et travailleurs étrangers, de la Chine au Ghana. Le meilleur moment pour aller au marché est le vendredi en milieu de journée, quand les marchands de biens périssables crient à tue-tête en baissant leurs prix et que les travailleurs étrangers, tout juste libérés de leur labeur, achètent leur nourriture pour le week-end. En savoir +

Neve Tsedek le petit Paris

Neve Tsedek, est le premier quartier juif construit bien avant la création de Tel Aviv. Surnommé communément par les israéliens le quartier des artistes ou encore « le petit Paris », il est l'un des quartiers les plus chers de Tel Aviv, il attire les bobos et les branchés de la ville israélienne. Aux allures de petit village méditerranéen, le célèbre quartier dévoile ses ruelles étroites en forme de labyrinthe, ses maisons basses aux couleurs ocres, ses orangers et ses oliviers. Prisé pour son mélange de modernité et d'authenticité, il attire les bobos et les branchés de la ville israélienne. Véritable centre culturel et d'art, il protège également le célèbre centre de Suzanne Dellal, école de danse connue et reconnue. Construit dans les années 1880, il abrite de nombreux magasins d'artisanat, d'orfèvrerie et de poterie, mais aussi de musées, de galeries d'art, d'expositions, de cafés et restaurants branchés avec de magnifiques terrasses. Il est d'ailleurs reconnu comme étant le lieu idéal pour les « brunch ».La particularité est qu'ici, on peut à la fois remonter le temps et l'histoire au gré des veilles bâtisses et des musées, tout en admirant les prouesses architecturales contemporaines et la modernité de la population. Névé Tzédek, « le village en ville » joue la carte de la diversité. Il sert d'ailleurs de lieu de photo pour les jeunes mariés qui déferlent avec leur cameraman et photographes afin de s'adonner aux pauses les plus délirantes. À quelques jets de ballerine de là, une ancienne gare ferroviaire de la fin du XIXe siècle a été reconvertie en complexe commercial branché :  HaTachana - The Station concentre le meilleur du made in Tel Aviv. Neve Tsedek reste la perle de Tel Aviv. Aucune visite touristique ne peut se faire sans y faire un détour !

Bar à vins ? 

- Jajo Vino 44, Shabazi St. Tel Aviv

Où diner ?  boire un verre ? 

- Suzanna 9, Shabazi st.Tel Aviv

- Vicky Cristina, HaTachana 1, Koifmann st.

Dizengoff et son style Bauhaus

Le quartier de Dizengoff est situé dans le nord fortement bourgeois et ashkénaze, plus influencé par l'Europe que le Moyen Orient. Dizengoff est sans conteste l'expression la plus intense du style Bauhaus à Tel Aviv. Le cachet que lui confère cette architecture le rend vraiment unique. Arrogantes d'élégance immaculée, les bâtisses renvoient pour autant l'image d'une ville lumineuse et fonctionnelle.
Au détour d'un hall classé au patrimoine culturel mondial, on cède à la tentation chez Hamiznon, le nouveau kiosque en vue pour une pita-kefta extra fraîche et sur mesure.

C'est l'endroit où la plupart des boutiques de stylistes proéminents ont élu domicile.Les boutiques de robes de mariées pullulent dans ce quartier.

Rothschild & Montefiore

Rothschild est de loin le plus joli boulevard de Tel Aviv. Il est en tout cas le plus populaire. Ombragé par des ficus, longé de bancs alignés et de quelques kiosques à café en nette propagation depuis ces cinq dernières années, Rothschild est l'un des endroits les plus agréables où se promener. La nuit, les habitués de boîtes se retrouvent dans les restaurants ou cafés ouverts 24 h/24. En semaine, les employés de la Bourse, des bureaux d'avocats et des banques d'investissement, avec leurs vêtements plus formels, contribuent à créer une atmosphère de centre urbain dynamique. Malgré ce bouillonnement d'activité, le boulevard Rothschild donne toujours l'impression à ses résidents qu'il leur appartient.

Les bâtiments qui longent Rothschild sont de style très différents, du levantin éclectique à l'international, jusqu'aux tours de bureaux ultramodernes. Ceux-ci sont particulièrement nombreux près de la rue Allenby. Leurs constructeurs ont reçu la permission de bâtir des gratte-ciel à condition de rénover d'autres bâtiments des environs.

On trouve plusieurs bons restaurants le long de Rothschild, et évidemment, les cafés ne manquent pas. En savoir +

Où s'attabler en terrasse? 

il est un lieu où balader ses caprices, c'est bien ici.  

Max Brenner - Sderot Rothschild 45, Tel Aviv

Où Diner ? 

Parmi les 80 meilleurs restaurants de la ville, on ne retient que celui-ci :

Messa, Restaurant-Bar - HaArba'a 19, Tel Aviv

Rue Montefiore

Parallèle à Ahad Ha'am, Montefiore compte les plus beaux bâtiments de Tel Aviv, et les plus anciens. Certains ont été rénovés avec amour ces cinq dernières années.

La place du Prince Albert, nommée d'après l'un des fils de George V, est tout simplement magique. Cet îlot excentrique marque le point de convergence des rues Melchett, Nahmani et Montefiore.

Une maison de style pagode domine la place. Originellement construite pour être un hôtel, elle a longtemps été délaissée, puis rachetée par un individu privé qui l'a totalement restaurée et métamorphosée en une luxueuse maison de famille.

Florentine


Florentine est le lieu de la nuit underground. Son apogée se situe dans les rues Vital et Florentine avec leurs bars de jazz, leurs bars à whisky, leurs cafés populaires et leurs restaurants huppés.

Mais le feu de l'action se trouve en marge de Florentine. Prenez le bar gay ShaMa au 68, rue Herzl, au coin de la rue Wolfson, par exemple. Ou bien le bar Udna (trêve en arabe), Shiraleh, au 18, rue Yedidyah Frenkel, est un charmant petit café doublé d'une galerie d'art. D'autres parties de Florentine restent traditionnelles. Le marché haut en couleurs de la rue Levinsky suinte d'authenticité. Vous pouvez tout y trouver, des épices exotiques et des fruits secs aux pains plats turcs fraîchement cuits, ainsi que des pâtisseries fourrées de fromage blanc. La plupart des marchands sont des Juifs du Bassin méditerranéen. Ils continuent de se parler en ladino (judéo-espagnol).

On trouve quelques excellents restaurants perses et turcs le long de Nachalat Binyamin, entre les rues Jaffa et Levinsky, qui valent le détour, en particulier si vous êtes en recherche de couleur locale. Partager votre table aux heures de pointe est la norme de ces restaurants levantins sans prétention.

Ou boire un verre devant un concert ? 

-UDNA - 13 Abarbanel, Tel Aviv

-Shiraleh -18 Yedidyah Frenkel, Tel Aviv

La Tayelette

C'est la très longue promenade en bords de mer qui relient les plus belles plages du monde aux tel aviviens ... tout le monde l'y arpente à sa manière...en marchant, en courant, en pédalant, en rollers, en se posant tranquillement devant le coucher du soleil mais toujours un jus de grenade à la main.

 Où prendre un café ?  

- Lala Land, Bar Gordon Beach, Tel Aviv

 

 

Yaffo "la vieille ville"

100% Jaffa

Prononcé Yaffo, c'est la ville côtière à l'origine de la capitale israélienne, c'est aussi l'une des villes les plus anciennes du monde. Le petit port de pêche qui délimite la frontière avec le nouveau Tel Aviv ne dort jamais vraiment. C'est aussi la ville célèbre pour ses orangeraies déployées à perte de vue. Ici le passe-temps favori : chiner au Flea Market. Les alentours ne sont pas en reste avec Charcuterie, où on ne dîne pas que de laitue, le Puah Cafe, une institution en plein marché aux puces, et le Margoza où danser guinguette jusqu'au bout de la nuit. Pensez à faire un arrêt culture au Centre d'Art Contemporain Hayek, un détour entre vintage et minimalisme obligé pour saisir l'âme de la cité blanche.

Où boire un verre ? 

CORDELIA - 1,Hazchuhit St, Tel Aviv

Charcuterie - 13, Rabbi st. Tel Aviv

Découvrez nos séjours